La renaissance

Aller en bas

La renaissance

Message par Tbone67 le Jeu 30 Aoû 2012 - 22:50

Tout a commencé un jeudi par une table basse de salon, un truc cylindrique en ferraille galvanisé avec des plateaux de verre que je devais aller acheter chez Fly à Vendenheim.
Vu le genre d'objet, j'avais un peu de mal a me motiver de prendre ma C3 vert pomme pour aller l'acheter... Du coup j'ai placé un checkpoint au niveau du Ducati Store sur mon itinéraire.

Avec cette subtile modification dans mon programme, je n'eus aucun mal à partir dans les 5 minutes et d'arriver 20 minutes plus tard chez le concessionnaire.
Surprise en arrivant: je vois que sur une des rangées de Ducati, des autocollants "DucatLoc" étaient apposées sur les réservoirs... Ça alors, ils louent des Ducat'?!
En voilà une alternative intéressante quand on ne peut se permettre d'en racheter une pour l'instant!
Ni une, ni deux j'ai demandé illico une grille de tarifs puis j'ai du repartir pour aller acheter la table basse mais ça, on s'en fout. Donc je reviens le lendemain avec la ferme intention de m'offrir une belle balade d'une journée au guidon d'une des Divas pour ma dernière semaine de congés.

Dans le prospectus que j'ai épluché la veille, deux Monster (696 et 796), un Hypermotard 796, une Streetfighter 848, une Diavel et une Multistrada 1200 y étaient proposés.
La Streetfighter fut éliminée d'office car je déteste son look façon Kawa Z, la Multistrada aussi pour son côté gros chameau en termes de gabarit... La Diavel itou car je voulais pas d'un type Cruiser, de toutes façons je ne voulais pas de Desmoquattro que je juge inapte si je tenais a rester à peu près dans la légalité d'un point de vue code de la route.
Et puis étant bercé quelques années auparavant par les Desmodue 600 et 900SS, quoi de mieux que de reprendre sur une architecture moteur similaire qui a porté durant plusieurs années le sigle «Campione del mondo Superbike»? :p
Mon choix s'arrêta sur la Hypermotard 796, cette drôle de bête m'interpellait... C'est inhabituel pour un ancien ducatiste de voir ce genre de brèle chez sa marque fétiche mais je trouvais que ce type de moto est pertinent de nos jours: pas besoin de risquer de pulvériser son permis (ou pire) pour se faire plaisir!
Ma décision prise je reviens à la concession pour demander la location de la drôle de sauterelle... manque de bol, le dernier client l'a pliée...
Mon choix se porta alors sur Il Mostro 796, pas de souci elle est disponible. Je demande à la réserver pour la journée du mardi 14 août, pas de chance le magasin fait le pont... Et je n'étais pas libre le jeudi et vendredi qui suivent, j'étais sur le point de laisser tomber et de reporter à la Saint Glinglin.
Le responsable de la location me propose alors de venir lundi à 16h et de la ramener jeudi à 10h pour le tarif d'un week-end avec un forfait de 400 km (puis 40 centimes par kilomètre supplémentaire), j'ai réfléchi... 3 secondes et j'ai dit oui des deux mains et des deux pieds!
L'attente fut terriblement longue mais ce fameux jour a fini par arriver: j'étais pire qu'un gamin devant son cadeau de Noël!

Alors que dire de ce premier contact avec le Monster 796 option ABS?
Déjà esthétiquement je la trouve réussie: j'aime son phare pourtant décrié par certains qui le trouvent "japonisant", pour ma part il me fait penser à celui de la MV Agusta Brutale qui est une italienne pur jus! 
Je trouve harmonieux ce mélange de treillis tubulaire lié avec le châssis arrière en alu moulé et couplé avec un superbe monobras et de magnifiques jantes. L'aspect du moteur est une ode à lui seul dont les tubes d'échappements partant des cylindres l'épousent magistralement. Le (faux) réservoir est délicatement galbé et s'intègre parfaitement à la ligne qui finit par ce célèbre joli c*l toujours reconnaissable.
La seule chose que je n'aime pas est la disposition arrière des échappements: je considère comme une faute de goût grave que de mettre des pots hauts sur un Mostro! Pourquoi? Parce que cette configuration lui donne un aspect de gros c*l, c'est comme imaginer une femme avec des hanches superbes affublée d'un ceinturon avec deux grosses poches latérales... Bref, pour satisfaire à mon intégrisme totalitaire concernant les Mostro c'est soit deux pots bas de chaque côté, soit deux superposés comme sur la Monster 1100 Evo (mais surtout pas comme les S2R d'origine, j'avais aussi hurlé en voyant ça).
J'aime moyennement le tableau de bord que je trouve trop grisounnet par rapport au feu d'artifice de couleurs, et puis un compte tours avec aiguille sur fond blanc c'est d'une autre classe quand même...

Trêve de causette de chiffons, passons aux choses sérieuses! Celles qui viennent juste après la pression du bouton «START»...
Ce grondement! Si grave et profond et si familier à mes oreilles diminuées marquant, sans exagérer, le début de la renaissance du motard enfoui en moi. J'en avais les yeux humides!
La commande d'embrayage, désormais de type tafiole, activée je verrouille la première et démarre en douceur sans à-coups... j'avais l'impression que ça faisait seulement depuis la veille et non 5-6 ans que j'ai pas roulé sur une Dudu!
Quelques kilomètres ont été parcourus que je diagnostique déjà une transmission tirant un poil trop long... Bah! Je m'y ferai, au pire je descendrai un rapport!
Mais quelle vivacité de direction ce petit monstre a! Vif mais facile, stable et précis, la moto ne changera pas de direction sans volonté de ma part: très rassurant et pardonnera certainement beaucoup d'erreurs de trajectoire, cependant attention aux excès de confiance que l'on soit débutant ou pas!
Le freinage composé des deux disques avec étriers à pistons radiaux est d'une puissance impressionnante, un peu violent à l'attaque mais progressif par la suite, l'arrière n'est plus aux abonnés absents comme sur mes ex-SS et permet des ralentissements. L'ABS est présent mais guère intrusif: les ingénieurs ont bien géré le truc et sera très appréciable lors des passages sur des routes à l'adhérence précaire.

Ayant la chance de vivre dans la belle région d'Alsace, j'ai consciencieusement écumé le maximum de cols vosgiens que je pouvais dans la limite de temps: inutile de dire que à bord du monstre italien j'ai pris une botte monstrueuse!
Sur les 600 kilomètres parcourus durant le temps de la location, je suis resté aux vitesses légales la plupart du temps mais la tentation d'ouvrir les gaz plus grand est venue assez souvent... ce qui est un mauvais point pour moi car nuisible pour l'intégrité de mon permis (et aussi de la mienne soit dit en passant). Peut être que je peux y remédier avec une démultiplication plus courte? Mais je suis pas convaincu que ce soit suffisant.

Lorsque j'ai du rendre la 796, j'éprouvais le même genre de sensation que le train qui me sépare d'un amour rencontré en vacances: déchirant.
Rentré chez moi, je suis allé humer cette odeur d'huile chaude mâtiné d'un peu d'essence dans mon garage ravivant des souvenirs de ces moments merveilleux passés avec ma vaillante 600 SuperSport.

P.S.: J'ai depuis fait connaissance avec la moto qui me permet de prendre un maximum de plaisir avec le minimum d'enfreintes aux limitations de vitesses, j'ai nommé... La Hypermotard 1100! Mais c'est une autre histoire
avatar
Tbone67
200 Elite

Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 40
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: La renaissance

Message par majacks le Jeu 30 Aoû 2012 - 22:56

tres bien ecrit
avatar
majacks
200 Elite

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 37
Localisation : clamart

Revenir en haut Aller en bas

Re: La renaissance

Message par neimad le Jeu 30 Aoû 2012 - 23:17

Résumé moins musical que celui de la MV.

Mais maintenant on attend celui de la HM allez dis nous tout.
avatar
neimad
200 Elite

Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 37
Localisation : loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: La renaissance

Message par Jacques le Ven 31 Aoû 2012 - 7:31

Sympa, Franck, qui fait les locs et les tarifs sont plus que corrects
avatar
Jacques
Club des nababs en HM

Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 65
Localisation : Strasbourg / Porto-Vecchio

Revenir en haut Aller en bas

Re: La renaissance

Message par Tbone67 le Ven 31 Aoû 2012 - 12:24

Oui, Franck est vraiment sympa!
Je l'apprécie bien, ainsi que Gilbert

Pour le récit avec la Hyper, ça viendra prochainement mais je raconterai mes différents essais dans l'ordre: la MV était la première de la journée, suivi de 2 Ducat' puis de la Hypermotard et enfin une dernière Desmo
avatar
Tbone67
200 Elite

Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 40
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: La renaissance

Message par Dan le Sam 1 Sep 2012 - 22:30

Quelle plume... on s'y croyait!
avatar
Dan
900 MHR

Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 44
Localisation : Zaventem (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La renaissance

Message par Persuaders le Mar 4 Sep 2012 - 16:47

Agréable à lire.

__________________________________________________________________________
"Si vous ne pouvez être des saints de la connaissance, soyez-en au moins les guerriers."
F. Nietzsche
avatar
Persuaders
Admin Fondateur

Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 48
Localisation : Nîmes

http://www.ducati-hypermotard.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum